Lire son bilan sans notion comptable, c’est possible !

La lecture d’un bilan est une tâche indispensable pour tout entrepreneur. Pour y arriver, certains chefs d’entreprise se fient simplement à un expert-comptable qui s’occupe de tout à leur place. Pourtant, ils peuvent aussi accomplir cette mission même s’ils n’ont pas la maîtrise des notions comptables. Vous souhaitez lire votre bilan sans aucune aide extérieure ? Focus sur comment vous y prendre.

Connaître les différents modèles de bilan d’entreprise

Pour lire un bilan, vous devez d’abord connaître les différents modèles qui peuvent être construits pour une entreprise.

Le bilan comptable

Le bilan comptable est le document le plus utilisé au sein d’une société. Il se présente généralement sous forme de tableau et regroupe toutes les informations devant figurer dans les comptes annuels. Ce dernier sert également de base pour réaliser le bilan financier et le bilan fonctionnel.

Le bilan financier

Le bilan financier est un document qui reprend les informations du bilan comptable, mais d’une autre manière. Dans ce cas, le tableau se base sur le degré de liquidité de l’actif et sur celui d’exigibilité du passif pour organiser les comptes par échéance. Sa lecture vous permettra donc connaître de savoir en un clin d’œil la capacité de remboursement de l’entreprise.

Le bilan fonctionnel

Le bilan fonctionnel découle aussi du bilan comptable et réorganise toutes les informations qui y figurent. Ici, les actifs et les passifs de l’entreprise deviennent respectivement des « emplois » et des « ressources ». Sa lecture vous permettra de faire une analyse complète sur la santé de votre société.

Le bilan prévisionnel

Le bilan prévisionnel est le document comptable qui offre l’avantage d’anticiper le bilan comptable futur de l’entreprise. Cela peut être réalisé sur les 3 à 7 clôtures d’exercices à venir.

Maîtriser les bases de l’équilibre financier

Une fois que vous avez connaissance des différents modèles de bilan d’entreprise, vous pouvez entamer sa lecture. Pour ce faire, vous devez maîtriser les bases de l’équilibre financier. Selon cette notion comptable, chaque emploi doit correspondre au mode de financement qui lui convient.

En d’autres termes, les ressources à long terme doivent pouvoir financer les biens durables et inversement. C’est le respect de cette règle qui traduit en réalité l’équilibre financier de l’entreprise. Pour effectuer cette vérification, vous devez vous baser sur le bilan fonctionnel.

Être capable de déterminer le Besoin en Fonds de roulement (BFR)

Outre l’équilibre financier, vous devez pouvoir déterminer le BFR lors de la lecture d’un bilan d’entreprise. Cela se fera toujours grâce au bilan fonctionnel qui met en avant la structure financière de l’entreprise.

Pour obtenir le Besoin en Fonds de roulement de la société, vous devez donc faire la différence entre les actifs à court terme et les passifs à court terme. Cependant, n’intervertissez pas l’ordre de calcul puisque le signe du résultat obtenu fera l’objet d’une interprétation importante. Le calcul du BFR se fera donc en respectant la formule suivante : Actif circulant – Passif circulant.

L’actif circulant désigne ceux à court terme, notamment les stocks et les créances clients. Le passif circulant est ceux à court terme que sont les dettes :

  • fournisseurs,
  • fiscales,
  • sociales et
  • non financières.

Si vous obtenez un résultat négatif à la fin de vos calculs, cela signifie que la société n’a pas besoin de financer une exploitation. Cependant, il s’agit d’un cas extrêmement rare. Par contre, lorsque le résultat est positif, cela implique que les ressources à court terme ne peuvent pas couvrir les actifs à court terme de l’entreprise. Par conséquent, elle sera obligée d’assurer ce financement en se basant sur les ressources financières complémentaires ou sur ses Fonds de roulement.

Savoir calculer les fonds de roulement (FR)

Les fonds de roulement constituent une donnée obtenue à partir du bilan fonctionnel. Pour la calculer, vous devez déterminer l’excédent de capitaux propres par rapport aux actifs immobilisés (emplois durables). Son principal rôle consiste à financer le besoin en Fonds de roulement et les autres investissements de l’entreprise. Pour le déterminer, vous pouvez suivre la formule ci-après : Fonds de roulement = Capitaux permanents – Emplois stables. Ici, vous conviendrez que le résultat obtenu doit normalement être positif. Dans le cas contraire, l’entreprise sera exposée à d’énormes difficultés de financement.

Pouvoir déterminer la Trésorerie Nette (TN)

La Trésorerie Nette est un ratio financier qui vous aide à déterminer la différence entre les Fonds de roulement et le Besoin en Fonds de roulement. Pour y arriver, vous pouvez appliquer la formule suivante : Trésorerie Nette = Fonds de roulement – Besoin en Fonds de roulement.

Lorsque le résultat obtenu est positif, cela signifie que les Fonds de roulement de l’entreprise ont suffi pour financer le Besoin en Fonds de roulement. Dans le cas où celui-ci est négatif, vous devez comprendre que le FR est inférieur au BFR. En d’autres termes, cela implique que les Fonds de roulement ne suffisent pas pour financer la totalité du Besoin en Fonds de roulement.

Somme toute, la lecture d’un bilan nécessite la connaissance de certaines notions comptables. Leur parfaite maîtrise vous permettra alors d’interpréter avec succès toutes les situations que traverse votre société.

Articles similaires

Commencez à saisir votre recherche ci-dessus et pressez Entrée pour rechercher. ESC pour annuler.

Retour en haut