Peut-on se payer uniquement avec des dividendes ?

En étant actionnaire dans une entreprise, vous avez le choix entre plusieurs modalités de rémunération. Vous pouvez donc choisir de prendre un salaire ou de vous payer en dividendes. Cependant, en prenant en compte le fait que les dividendes dépendent des recettes de la société, il est nécessaire de se poser certaines questions. Est-il possible de se faire payer uniquement en dividendes ?

Traitement social et fiscal des dividendes

Dans la majorité des cas de rémunérations en dividendes, il n’y a pas de prélèvement de cotisations sociales. Ainsi, si vous êtes payé de cette façon en tant qu’actionnaire dans une société, vous n’avez pas à payer pour la protection sociale. Cela constitue un avantage pour ceux qui sont salariés dans une entreprise et actionnaires dans une autre. Ils n’auront pas à cotiser deux fois pour la protection sociale. Cependant, ceux qui ne sont pas salariés ailleurs ne vont malheureusement pas profiter de la protection sociale. Ils ne vont donc pas bénéficier du droit à la retraite et des allocations chômage en cas de faillite de la société.

Les impôts des sociétés sont souvent ajustés (réduits) en fonction de leurs résultats. Or, ces résultats prennent en compte les charges de l’entreprise. Les dividendes n’étant pas considérés comme des charges, mais plutôt comme de simples sorties de trésorerie, ils n’ont pas d’incidence sur les impôts. La société ne peut donc pas bénéficier d’une réduction de taxe. En ce qui concerne « l’imposition personne physique », les dividendes permettent de choisir soit un barème progressif, soit un prélèvement forfaitaire unique.

A LIRE AUSSI :  Quelles sont les différences entre le coaching et l'accompagnement ?

Risques et contraintes de la rémunération en dividendes

Le choix de se faire payer uniquement en dividendes a généralement pour but de réduire les paiements d’impôts. Cependant, de nombreuses conséquences découlent de cette décision. En effet, ne bénéficiant plus de la protection sociale, vous serez obligé de souscrire des assurances (santé, retraite, etc.).

Par ailleurs, les dividendes sont calculés en déduisant les pertes antérieures de l’entreprise des bénéfices annuels réalisés (sans oublier de soustraire les sommes à réserver). Ainsi, il n’y a pas de dividendes si rien ne reste après toutes les soustractions. Vous risquez donc de ne pas être rémunéré si l’entreprise se trouve en mauvaise posture sur le plan financier.

Outre ce problème, il y a également une autre contrainte. En effet, pour percevoir vos dividendes, vous devez toujours attendre 09 mois après la clôture d’exercice comptable. Toutefois, si vous souhaitez les obtenir de façon exceptionnelle, il va falloir lancer toute une chaîne de procédure et remplir plusieurs formalités.

En percevant des dividendes, vous n’êtes pas toujours épargné des cotisations sociales. En effet, lorsque le montant de ces derniers est exagéré, ils peuvent être considérés comme des revenus. Ils seront par conséquent soumis à des prélèvements sociaux et la société risque de recevoir une pénalité.

Si vous êtes chômeur et que vous recevez des dividendes d’une société en tant qu’actionnaire, vous pourrez ne pas percevoir d’allocations chômage. Cela est dû au fait que Pôle Emploi considère les dividendes comme étant un salaire.

En dehors de toutes ces contraintes, certaines situations peuvent bloquer votre perception de dividendes. En effet, la distribution de dividendes suit certaines procédures très strictes. Autrement, elles peuvent bloquer le versement. Ainsi, vous ne pouvez pas être payé si vous avez des problèmes de compte (cas de compte non approuvé). De plus, lorsque le capital de l’entreprise n’est pas totalement libéré, vous ne pourrez pas percevoir vos dividendes.

A LIRE AUSSI :  Évolution professionnelles, Quelles possibilités existent?

Modalités de rémunération appropriées

Contrairement au salaire, les dividendes sont une très bonne méthode pour payer moins d’impôts, mais ils comportent plusieurs inconvénients. Afin de choisir la meilleure modalité de rémunération, vous devez prendre en compte certains paramètres. Il s’agit du taux d’impôts à payer et de votre volonté de bénéficier ou non de la protection sociale.

Faites donc un bilan et évaluez les tenants et les aboutissants afin de choisir entre : vous faire payer uniquement en dividendes ou prendre un salaire.

Articles similaires

Commencez à saisir votre recherche ci-dessus et pressez Entrée pour rechercher. ESC pour annuler.

Retour en haut