Voiture de société ou indemnités kilométriques : que faut-il choisir ?

Les déplacements dans le cadre du service sont presque toujours à la charge de l’employeur. Celui-ci peut choisir de mettre à disposition de son personnel des voitures. L’employé peut toutefois décider que lui soient facturées les distances parcourues dans l’exercice de sa fonction. Ces deux possibilités sont légales et réglementées. Alors qu’elle est la meilleure offre ?

L’utilisation d’une voiture de service

La voiture de service est un véhicule mis à disposition du personnel par son employeur. Elle a pour but de faciliter les déplacements dans le cadre du travail. Étant donné qu’elle sert les besoins de l’entreprise, la voiture de service peut être attribuée à une personne en particulier ou à un service en général.

Elle peut servir pour le partage de courrier ou des interventions sur des chantiers ou au domicile de clients. Tous les mouvements effectués par ce matériel doivent absolument s’inscrire dans le cadre du travail. À la fin de son utilisation, elle doit être retournée dans les locaux de l’entreprise. Toutefois, à titre exceptionnel, le contrat de travail peut autoriser l’utilisateur du véhicule à l’emmener à son domicile. Cela ne veut dire en aucun cas que ce dernier peut s’en servir pour des courses personnelles.

Tout savoir sur les indemnités kilométriques

L’indemnité kilométrique est la rémunération que reçoit le personnel lorsqu’il use de son propre moyen de déplacement pour les besoins de l’entreprise. C’est un coût forfaitaire prévu et fixé par le barème de l’administration fiscale.

Les frais sont destinés à couvrir l’achat ou la location du véhicule ainsi que l’installation de toutes les options qui lui sont intégrées. Ils prennent en charge également les démarches administratives relatives à l’auto ou à la moto (immatriculation, assurance et autres). Les coûts d’entretien et de réparation sont aussi inclus. Le carburant est l’élément clé d’une pareille rémunération.

Le calcul des indemnités kilométriques se fait en fonction de la puissance fiscale et du kilométrage du véhicule. Ainsi, l’on détermine le montant prévisible pour les maintenances tout en prévoyant l’amortissement de l’engin. Afin que le paiement soit effectif, un suivi est exigé pour s’assurer qu’il n’y a pas de fraude. Pour cela, tous les déplacements doivent être justifiés.

Voiture de service vs indemnités kilométriques : que choisir ?

La voiture de service et les indemnités kilométriques ont tous deux pour objectif d’accompagner les travailleurs dans l’exercice de leur profession.

Intérêt de l’indemnité kilométrique

En réalité, l’indemnité kilométrique (IK) ne tient pas compte des dépenses dans les détails. Il s’agit juste d’une évaluation sommaire en fonction du kilométrage. À cet effet, elle peut être avantageuse comme elle peut ne pas l’être. Pour un propriétaire de voiture déjà amorti et dont la puissance fiscale est élevée, le calcul sera beaucoup plus intéressant. Par contre, il sera en la défaveur d’un propriétaire dont l’automobile est récente et dont la puissance fiscale est moindre.

Le gros avantage de cette forme de rémunération est que l’employé ne change pas de véhicule dans le cadre de ses activités personnelles. Il se déplace en tout lieu avec la même automobile sans devoir fournir des explications et sans être pénalisé.

Avantages de la voiture de service

La voiture de service est avantageuse pour la simple raison qu’aucunes charges liées au véhicule n’incombent à l’utilisateur. La maintenance, l’assurance et le carburant sont des frais intégralement supportés par l’employeur. Le travailleur peut même obtenir l’autorisation de ramener la voiture à son domicile. Cela lui évite de faire recours au transport en commun ou à un autre moyen de déplacement. Cependant, il ne pourra toujours pas s’en servir pour un usage personnel. En plus, il faut noter que le véhicule de service peut être retiré dès que l’employeur l’aura décidé. Il n’est donc pas un acquis.

Somme toute, le choix dépend des possibilités que vous avez. Mais, il est préférable d’utiliser le véhicule de service pour les petits parcours et l’indemnité kilométrique pour les grands.

Articles similaires

Commencez à saisir votre recherche ci-dessus et pressez Entrée pour rechercher. ESC pour annuler.

Retour en haut